Contact
Recherche
Newsletter
Téléchargements

Questions fréquentes

Trouver une réponse

Questions fréquentes triées par la catégorie

Véhicules électriques

Qu’est-ce qui parle en faveur de la conduite de véhicules électriques?

Il y a plein de bonnes raisons de choisir l’électromobilité:

  • Tout d’abord, il est très plaisant de conduire un véhicule électrique; le couple maximal est immédiatement disponible, offrant une accélération étonnamment sportive même avec de petites voitures.

  • Avec du courant écologique, une voiture électrique cause très peu d’émissions de CO2.

  • Les autos électriques ne produisent pas de polluants atmosphériques lors de la conduite. Si elles sont propulsées par du courant écologique, leur bilan global est pratiquement sans émissions.

  • Un moteur électrique est environ quatre fois plus efficace qu’un moteur à combustion, il exploite bien mieux l’énergie consommée.

  • On peut facilement recharger une e-véhicule dans son propre garage, et partout ailleurs où il séjourne pour une longue durée.

  • À vitesse réduite, les véhicules électriques sont beaucoup plus silencieux que les voitures ayant un moteur à combustion; ils soulagent ainsi les agglomérations bruyantes.

Les voitures électriques préservent-elles vraiment le climat? La production de leurs batteries nécessite beaucoup d’énergie.

C’est exact. C’est pourquoi les émissions de CO2 lors de la fabrication et de l’élimination des véhicules devraient être prises en compte pour dresser un bilan carbone aussi précis que possible. Une analyse globale de ce genre montre que les voitures présentant le meilleur bilan sont les autos électriques roulant avec du courant écologique, ainsi que les véhicules au gaz naturel / biogaz propulsés par du biogaz.

Y aurait-il suffisamment de courant écologique si le nombre de véhicules électriques en Suisse augmentait significativement?

Oui. Si la demande en courant écologique augmente, il devient intéressant pour les financements privés et les entreprises énergétiques d’investir dans des installations supplémentaires qui produisent du courant écologique. L’offre de courant écologique s’accroît donc aussi par ce biais. Dès lors, il est important que les conductrices et les conducteurs de véhicules électriques achètent du courant écologique à leurs fournisseurs d’énergie ou achètent une vignette de courant écologique pour leur voiture électrique.

Peut-on réutiliser les batteries d’e-véhicules?

Oui. Après leur utilisation dans une voiture électrique, les batteries peuvent être utilisées pendant de nombreuses années pour stocker de l’électricité, par exemple. De nombreux projets pilotes existent déjà dans le monde entier pour cette seconde vie. En Suisse par exemple, la Poste et l’Umwelt Arena à Spreitenbach testent la façon dont les batteries usagées de scooters électriques peuvent être employées pour stocker de l’énergie solaire.

Quelle est la durée de vie d’une batterie d’auto électrique?

La dernière génération de batteries lithium-ion n’étant utilisée que depuis 2010 environ, aucune étude à long terme n’est disponible pour le moment. Parmi les chercheurs demeure une controverse quant à savoir si la charge rapide provoque un vieillissement prématuré des batteries de véhicules électriques. Cependant, l’expérience avec des voitures hybrides montre que les batteries nickel-hydrure de métal ont une longue durée de vie.

Pourquoi les véhicules électriques sont beaucoup plus chers que des modèles comparables à essence?

Les voitures électriques sont plus chères à l’achat en raison des coûts de fabrication de la batterie. Mais le prix d’achat n’est qu’une partie de l’équation; pour une comparaison significative, c’est le coût global de possession (TCO) qui doit être considéré. À cet égard, certains e-véhicules font aussi bien que des véhicules à essence comparables. D’une part, les coûts d’entretien et de service font la différence; dans un moteur électrique, il y a moins de pièces devant être entretenues et remplacées. D’autre part, les coûts du carburant sont environ 60% moins chers que ceux occasionnés par des moteurs à essences comparables, selon les termes de l’étude suisse «Korelation» qui rassemble les données empiriques fournies par 200 voitures électriques. Quant à la valeur résiduelle des véhicules électriques en Suisse, il est difficile de faire des prédictions, la plupart des modèles de dernière génération étant depuis peu sur le marché. Cependant, avec un leasing, le risque de valeur résiduelle d’un e-véhicule peut être limité.

Y a-t-il des données comparatives disponibles pour la Suisse sur les coûts globaux des voitures électriques?

Oui. Par exemple, la société spécialisée e’mobile de l’association Electrosuisse réalise des comparatifs sur les coûts. Ceux-ci indiquent que les différents véhicules électriques, même à un kilométrage annuel minimum de 10 000 km, engendrent des coûts globaux inférieurs ou égaux aux modèles à essence comparables. Concernant les coûts, il subsiste aussi des différences régionales, certains cantons ne prélevant qu’une taxe de transport réduite – voire aucune – sur les voitures électriques.

Voir le comparatif des coûts

Existe-t-il en Suisse des subventions d’encouragement pour les véhicules électriques?

Non. La Suisse n’accorde, contrairement à plusieurs pays voisins, aucune subvention. Néanmoins, il existe des incitations financières pour l’achat de véhicules électriques:

  • a taxe automobile de 4% applicable à l’importation d’autos électriques n’est pas prélevée;

  • divers cantons réduisent ou ne prélèvent pas la taxe de transport sur les e-véhicules;

  • plusieurs compagnies d’assurance offrent un écorabais.

Le nombre de stations de recharge actuel suffit-il pour conduire un véhicule électrique?

Oui. Des enquêtes empiriques comme l’étude «Korelation» mandatée par l’Office fédéral de l’énergie montrent qu’en Suisse, les conductrices et les conducteurs rechargent leur véhicule électrique à leur domicile, principalement. En complément, il est judicieux de déployer progressivement un réseau de stations de recharge publiques placées dans des endroits attractifs, tels que les centres commerciaux, les parkings, certains sites d’excursions et les aires d’autoroute. Energie 360° souhaite montrer l’exemple en réalisant en Suisse au cours des années à venir de nombreuses stations-service électriques de ce type, en collaboration avec ses partenaires.

Puis-je recharger mon véhicule électrique avec une prise de courant normale?

Oui. Cependant, pour des raisons de sécurité, cela n’est pas recommandé. Les prises électriques domestiques ne sont pas conçues pour délivrer en continu une puissance de charge si élevée. À la place, il est conseillé d’utiliser au moins une prise industrielle (CEE 16), qui est suffisamment protégée. Une bonne solution, quoiqu’un peu plus chère, consiste en l’installation d’une station de recharge domestique (HCD = Home Charge Device). Vous rechargerez ainsi votre véhicule électrique plus rapidement. Les HCD sont en outre généralement pourvus d’une minuterie, de sorte que vous puissiez programmer la recharge pendant la nuit et profiter ainsi du tarif réduit.

Combien de temps faut-il pour recharger un véhicule électrique?

Le temps de recharge d’une voiture électrique dépend de la capacité de sa batterie et de la puissance de recharge; il varie donc considérablement. Le temps de recharge moyen à une station de charge domestique est de six à huit heures, de la décharge complète jusqu’à la pleine charge. Cependant, il est rare que la batterie d’un véhicule électrique soit complètement vide. C’est pourquoi, souvent, une recharge de trois à quatre heures suffit. Quant aux stations de recharge rapide, 15 à 30 minutes leurs suffisent pour recharger un e-véhicule pour 100 km, selon son type.

Qu’est-ce qu’une station de recharge rapide?

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une station de recharge à laquelle une auto électrique peut être rechargé particulièrement vite, c’est-à-dire au moyen d’une puissance élevée. Mais une définition exacte et mondialement reconnue manque à ce jour. En Suisse, figurent au nombre des stations de recharge rapide les stations-service électriques délivrant une puissance d’au moins 20 kW.

Avec quelles puissances les voitures électriques seront-elles rechargées dans l’avenir?

En Suisse, un réseau de stations de recharge d’une puissance particulièrement élevée, allant jusqu’à 150 kW, est en cours de déploiement. À cet effet a été fondée la société GOttardo FASTcharge SA (GOFAST), dans laquelle Energie 360°détient une participation. GOFAST prévoit le déploiement d’environ 50 stations-service électriques pour les prochaines années.

En savoir plus sur GOFAST

Puis-je utiliser n’importe quelle station de recharge semi-publique ou publique?

Cela dépend du système d’accès dont dépendent les stations de recharge et si vous disposez des autorisations adéquates. Auparavant, vous aviez besoin de nombreuses cartes client appartenant à différents réseaux de recharge et opérateurs pour pouvoir utiliser les stations-service électriques de toute la Suisse avec votre auto électrique. Désormais, ce procédé peu pratique pour les conductrices et les conducteurs de véhicules électriques se transforme progressivement. De plus en plus d’exploitants d’électrostations-service s’intègrent aux quelques grands réseaux de recharge de Suisse, comme celui de swisscharge.ch. Ces réseaux de recharge intègrent à leur tour leur système d’accès à la plate-forme d’e-roaming Hubject, laquelle met en réseau toutes les stations de recharge d’Europe pour véhicules électriques. Avec des conséquences très pratiques pour vous: grâce à Hubject, il vous suffit d’être cliente ou client de swisscharge.ch pour utiliser de nombreuses stations de recharge semi-publiques et publiques en Europe avec votre voiture électrique.

Découvrir les avantages de swisscharge.ch

Quels sont les coûts de la recharge?

Les coûts sont déterminés par les exploitantes et les exploitants des stations-service électriques de Suisse. Ils facturent un prix par unité de temps (p. ex. par heure de recharge), un prix par kilowattheure rechargé ou une combinaison des deux. Parfois, par souci de simplicité, certains propriétaires ou certaines propriétaires d’électrostation-service facturent un forfait par recharge.

Peut-il arriver que je tombe tout à coup en «panne sèche» avec mon e-véhicule?

Cela peut vous arriver de la même façon qu’avec un véhicule à carburant classique, lorsque son réservoir est vide. De nos jours toutefois, les véhicules électriques informent la conductrice ou le conducteur suffisamment tôt que la réserve d’énergie touche à sa fin, et restreignent automatiquement les grands consommateurs d’électricité embarqués comme le chauffage. Ainsi, il reste suffisamment d’énergie pour rejoindre la prochaine station de recharge. Mieux encore: certaines autos électriques enregistrent simplement votre destination et déterminent la station de recharge à laquelle il faudrait vous arrêter. Le système calcule ensuite la vitesse appropriée pour que vous atteigniez votre destination en toute sécurité. À l’avenir, la question de l’autonomie ne devrait plus guère se poser. En raison de l’augmentation, d’une part, de la capacité des batteries et donc de l’autonomie des e-véhicules, et, d’autre part, par la densification du réseau des stations de recharge pour véhicules électriques.

Comment Energie 360° s’engage-t-elle en faveur de l’e-mobilité?

Energie 360° en est convaincue: l’électromobilité s’impose. C’est pourquoi l’entreprise s’implique financièrement et engage son savoir-faire; pour qu’en Suisse, les véhicules électriques puissent être employés en toute simplicité et rechargés sur des sites attractifs. Energie 360° étend son réseau de stations de recharge dans toute la Suisse et assure leur mise en réseau avec son partenaire swisscharge.ch pour vous offrir un système d’accès convivial et une e-mobilité sans souci. Vos expériences aident Energie 360°à perfectionner ses services pour les rendre encore plus confortables. C’est ainsi qu’une idée non conventionnelle mène à des prestations novatrices tout autour de l’électromobilité.

Pourquoi Energie 360° investit déjà dans des stations de recharge alors que celles-ci ne sont pas encore rentables?

Pour que l’e-mobilité puisse s’imposer, un nombre suffisant de stations de recharge publiques pour véhicules électriques qui soient reliées les unes aux autres est nécessaire. Parce qu’Energie 360° est convaincue que l’électricité est le carburant de l’avenir, elle prend des participations dès aujourd’hui dans des entreprises œuvrant au déploiement d’un réseau d’électrostations-service. Pour ce faire, elle s’appuie sur des systèmes innovants qui assurent une recharge simple et fiable. Grâce à des partenariats avec des propriétaires de stations-service, de centres commerciaux, de centres sportifs et d’autres sites favorables, Energie 360° implante des stations-service électriques aux meilleurs emplacements, dans toute la Suisse. Grâce à votre choix en faveur d’une auto électrique et de stations de recharge exploitant exclusivement du courant écologique, l’électromobilité peut prendre son envol.

Pourquoi Energie 360° est-elle active à ce point dans le secteur de la mobilité?

Mobilité signifie liberté, souplesse et individualité. La mobilité nous porte littéralement les uns vers les autres, mais elle a également un impact majeur sur l’écosystème. Il est grand temps de remplacer progressivement les carburants et les modes de propulsion conventionnels. C’est pourquoi Energie 360° s’engage en faveur de l’électromobilité, variante écologique de la mobilité individuelle accessible dès aujourd’hui. Conjointement avec ses clientes et ses clients, Energie 360° veille à ce que l’électromobilité s’impose sur le marché.

Gaz naturel / biogaz

Quels sont les avantages du biogaz?

1. Tandis que le gaz naturel se développe au cours de millions d’années, le biogaz est produit à partir de déchets verts, organiques et de boues d’épuration. Le biogaz est donc renouvelable et améliore sensiblement le bilan écologique. Le biogaz permet d’apporter une contribution précieuse à la réduction des émissions polluantes.

2. Le biogaz dispose des mêmes avantages que le gaz naturel: confort d’utilisation élevé, combustion propre, facilité d’entretien et aucun besoin de local de stockage supplémentaire.

3. Contrairement à l’utilisation d’autres énergies renouvelables, il n’est pas nécessaire de procéder à des investissements supplémentaires au niveau du chauffage. Le biogaz est acheminé par le même réseau de transport et de distribution que le gaz naturel.

Quelle est la différence entre le biogaz et le gaz naturel?

Le gaz naturel et le biogaz sont identiques du point de vue physico-chimique. Ils sont tous deux incolores, inodores et ont la même valeur de combustion. La différence: le gaz naturel est une source d’énergie fossile qui s’est développé à partir de matériaux organiques au cours de millions d’années. Le biogaz est réputé comme énergie renouvelable et est aujourd’hui produit à partir de matériaux organiques. C’est pourquoi on appelle aussi parfois le biogaz «gaz naturel renouvelable». Le biogaz est considéré comme pratiquement neutre en CO2, car l’absorption de ce dernier par les plantes a lieu pour ainsi dire en même temps que les émissions proprement dites.

Le produit qui coule dans les conduites de ma cave est-il différent de celui du voisin qui chauffe uniquement avec du gaz naturel?

Le biogaz possède les mêmes caractéristiques physiques et les mêmes qualités que le gaz naturel. Il est donc impossible de les différencier dans le réseau de conduites. L’avantage est de pouvoir injecter le biogaz et le gaz naturel dans le même réseau. Le principe est comparable à celui du courant vert. Acheter du biogaz signifie, outre l’achat d’énergie à proprement parler, une plus-value écologique, à savoir une énergie renouvelable sous forme de biogaz. Cette quantité de biogaz est produite sur un autre site réel et est injectée de manière garantie dans le réseau de gaz naturel. La Direction générale des douanes suisse (DGD) surveille les injections et les prélèvements de biogaz via un organe de clearing. L’exactitude est très importante pour la DGD pour des raisons fiscales.

D’où vient le biogaz d’Energie 360°?

Nous produisons et achetons uniquement du biogaz élaboré à partir de déchets organiques et de boues d’épuration. Nous ne nous approvisionnons pas en biogaz issu de matières premières renouvelables telles que le maïs, contestable du point de vue éthique. Nous ne voulons en aucun cas développer une concurrence avec la production de denrées alimentaires ou d’aliments pour animaux. Lors de l’approvisionnement, nous accordons une grande attention à l’origine et à la qualité du gaz. Le biogaz est produit dans nos propres installations et livré par des fournisseurs sélectionnés en Suisse ou dans l'UE. Ces derniers doivent également répondre à nos exigences de qualité élevées.

Quelle est l’importance du biogaz pour Energie 360°?

Energie 360° s’engage pour l’environnement et renforce ses investissements dans les énergies renouvelables. Avec le biogaz, obtenu à partir de déchets (p. ex. déchets verts et boues d’épuration), nous proposons à nos clients une solution optimale avec un grand potentiel pour l’avenir.

Le gaz naturel restera, à l’avenir également, un pilier important d’Energie 360°. Par ailleurs, le gaz naturel peut être parfaitement associé à d’autres énergies renouvelables telles que le biogaz, le bois ou l’énergie solaire. Parmi les sources d’énergie fossiles, le gaz naturel est celle qui produit le moins d’émissions de CO2.

Energie 360° souscrit aux objectifs de la politique énergétique de la Suisse, du canton et de la ville de Zurich. Nous souhaitons contribuer de manière décisive à la société à 2000 watts et servir de modèle.

Pourquoi le produit s’appelle-t-il biogaz et non biogaz naturel ou biométhane?

D’un point de vue technique, le produit s’appelle gaz naturel bio ou biométhane: le biogaz est produit à partir de la fermentation de la biomasse, notamment de déchets ou de boues d’épuration. Il est ensuite purifié dans une installation, afin d’atteindre une qualité équivalente au gaz naturel, puis injecté dans le réseau de gaz naturel. Le produit qui en résulte est appelé biogaz naturel ou biométhane dans les milieux techniques spécialisés.

Du point de vue des clients, le produit s’appelle biogaz: une enquête auprès des consommateurs a révélé que le concept de gaz naturel bio ou de biométhane n’est pas forcément compris et entraîne des confusions et des incertitudes. Le client perçoit le biogaz comme produit final. C’est pourquoi nous avons décidé d’appeler le produit proposé biogaz.

Qui peut utiliser du biogaz?

En principe, tous ceux qui chauffent, cuisinent ou roulent au gaz naturel peuvent remplacer leur consommation totale ou partielle par du biogaz:

  • Propriétaires de maison individuelle ou d’immeuble

  • Locataires ou copropriétaires

  • Conducteurs de véhicules au gaz naturel

La quantité de biogaz commandée sera injectée dans le réseau de gaz naturel par Energie 360° ou par le fournisseur choisi. Cela n’a aucun impact sur la livraison physique du gaz.

Comment le biogaz est-il facturé?

Pour les clients qui reçoivent déjà une facture énergétique d’Energie 360° pour la consommation de gaz naturel, la part de biogaz sera facturée directement avec le gaz naturel.

De nombreux clients achètent du biogaz auprès d’Energie 360° sans pour autant recevoir une facture directement émise par Energie 360°. Dans le cas des locataires ou des copropriétaires, la consommation d’énergie est, en règle générale, facturée via le décompte des frais annexes du propriétaire ou de la gérance. Le cas échéant, Energie 360° facture séparément la plus-value écologique du biogaz. Nous garantissons que cette quantité sera injectée dans le réseau de gaz naturel. Par ailleurs, la Direction générale des douanes suisse surveille les quantités injectées et vendues.

Pourquoi le biogaz est-il plus cher que le gaz naturel?

La production et le traitement du biogaz sont aujourd’hui plus complexes et plus chers que l’approvisionnement en gaz naturel sur le réseau de gaz naturel international. Par ailleurs, le biogaz réduit notre dépendance par rapport aux pays producteurs. Alors que le gaz naturel n’est présent que dans certaines régions de la planète, le biogaz peut être produit en Suisse ou dans l'UE. Les déchets organiques et les boues d’épuration comme matières premières du biogaz sont disponibles en quantités suffisantes.

Doit-on payer une taxe CO2 sur la part de biogaz?

Non, car le biogaz est pratiquement neutre en CO2. Le biogaz pur n’est donc pas soumis à la taxe CO2. Pour les produits contenant du biogaz, la taxe CO2 est prélevée uniquement pour la part de gaz naturel. La réduction de la taxe CO2 pour la part de biogaz est déjà prise en compte dans le prix des produits à base de biogaz.

De quoi le prix du biogaz dépend-t-il?

Le prix du biogaz dépend des facteurs suivants:

1. Coûts de production et de traitement
Le gaz brut est produit à partir de déchets verts, de boues d’épuration et d’autres déchets organiques. Il est ensuite traité pour devenir du biogaz, offrant une qualité équivalente au gaz naturel. Ce traitement est indispensable pour que le biogaz puisse être injecté dans le réseau de gaz naturel. Energie 360° s’engage pour le développement continu des énergies renouvelables et réalise d’autres investissements dans de nouvelles installations de production de biogaz.

2. Évolution du marché de la biomasse et de l’élimination des déchets
Les exploitants d’installations de biogaz tirent leurs revenus de la vente du biogaz, d’une part, et des taxes liées au recyclage des déchets verts et des déchets divers, d’autre part. Les déchets verts et autres déchets organiques sont devenus une matière première très prisée. La concurrence croissante dans le domaine de la biomasse entraîne une baisse des revenus liés au recyclage des déchets verts et autres. À l’avenir, les exploitants d’installations de biogaz dépendront de plus en plus des revenus tirés de la vente de biogaz.

3. Livraison physique du gaz et coûts d’utilisation du réseau
À l’instar du gaz naturel, le biogaz est acheminé de manière souterraine et utilise le même réseau de transport et de distribution en Suisse. Ce facteur de coût est comparable à celui du gaz naturel.

Comme pour le gaz naturel, les coûts afférant à la livraison physique du biogaz et à l’utilisation du réseau varient en fonction de l’utilisation qui en est faite et du comportement de consommation. L’utilisation du réseau est différente selon que le biogaz est utilisé à des fins de chauffage, de cuisson ou pour des applications artisanales et industrielles.

Comment le prix du biogaz va-t-il évoluer à l’avenir?

Energie 360° lie les tarifs du biogaz en partie seulement au prix du gaz naturel et travaille sur le long terme à une diminution de la différence de prix entre le gaz naturel et le biogaz.

Nous partons du principe qu’à long terme, le prix du gaz naturel importé augmentera plus fortement que celui du biogaz produit à partir de déchets. La différence de prix devrait donc diminuer sur le long terme.

Dois-je être client d’Energie 360° pour commander du biogaz?

Non, un approvisionnement direct par Energie 360° n’est pas indispensable. Les clients qui ne sont pas liés par contrat à Energie 360° pour la livraison de gaz naturel, peuvent recevoir une facture séparée pour la plus-value écologique fournie par Energie 360°. Nous garantissons que cette quantité sera injectée dans le réseau de gaz naturel.

Comment puis-je commander du biogaz si je suis locataire/copropriétaire?

 

Si votre appartement ou votre maison en location est chauffé au gaz naturel, vous pouvez remplacer votre consommation de gaz naturel ou une partie par du biogaz. En règle générale, les coûts de chauffage sont estimés sur la base de votre superficie et indiqués sur le décompte des frais annexes. Bien entendu, nous garantissons que la quantité de biogaz que vous avez commandée est produite et injectée dans notre réseau de gaz naturel.

Comment procéder:

  • Rendez-vous dans notre boutique en ligne. Notre calculateur de consommation vous permet d’estimer votre consommation de gaz naturel en fonction de la superficie de votre logement. Si vous connaissez votre consommation exacte en kWh, vous pouvez la saisir directement.

  • Dans notre boutique en ligne, choisissez le pourcentage de biogaz que vous souhaitez obtenir. Vous pouvez choisir entre la consommation totale ou seulement une partie.

  • Energie 360° vous facture séparément la plus-value écologique – indépendamment du décompte des frais annexes de votre bailleur.

Je possède un véhicule au gaz naturel, mais je souhaite rouler au biogaz. Comment faire?

L’industrie gazière suisse s’est mise d’accord pour ajouter un minimum de 10% de biogaz au carburant pour les véhicules au gaz naturel. Vous pouvez augmenter cette part en commandant un pourcentage supplémentaire de biogaz auprès d’Energie 360°. Bien entendu, nous garantissons que la quantité de biogaz que vous avez commandée est produite et injectée dans notre réseau de gaz naturel.

Comment procéder:

  • Rendez-vous dans notre boutique en ligne. Avec l’aide de notre calculateur de consommation, vous estimez votre consommation de carburant sur la base du nombre de kilomètres ou de la quantité remplie en kg.

  • Dans notre boutique en ligne, choisissez le pourcentage de biogaz que vous souhaitez obtenir. En règle générale, le carburant gaz naturel contient 10% de biogaz, vous pouvez donc commander un maximum de 90% supplémentaires.

  • Energie 360° vous facture séparément la plus-value écologique – indépendamment de la facture de vos remplissages de réservoir.

Mon fournisseur de gaz naturel ne propose pas de biogaz. Comment puis-je malgré tout utiliser du biogaz?

Vous pouvez commander du biogaz auprès d’Energie 360° même si vous avez un autre fournisseur de gaz naturel. Cela n’a aucun impact sur la livraison physique du gaz par votre fournisseur. Bien entendu, nous garantissons que la quantité de biogaz que vous avez commandée est produite et injectée dans notre réseau de gaz naturel.

Comment procéder:

 

  • En vous référant à vos anciennes factures de gaz naturel, informez-vous de votre consommation annuelle de gaz naturel en kWh.

  • Si vous ne disposez pas d’information sur votre consommation de gaz naturel, vous pouvez estimer vos besoins en fonction de la superficie de votre logement. Vous trouverez un calculateur de consommation dans notre boutique en ligne.

  • Dans notre boutique en ligne, choisissez le pourcentage de biogaz que vous souhaitez obtenir. Vous pouvez choisir entre la consommation totale ou seulement une partie.

Energie 360° vous facture séparément la plus-value écologique – indépendamment de la facture de gaz naturel de votre fournisseur.

Pourquoi le produit standard (gaz naturel) contient-il 10% de biogaz?

Energie 360° soutient les énergies renouvelables et apporte, avec des produits intelligents, une contribution importante en faveur de la protection du climat. Les répercussions écologiques positives sont plus importantes lorsqu’un produit acheté par de nombreux clients et clientes est plus respectueux de l’environnement. C’est pourquoi Energie 360° a décidé d’enrichir son produit de base avec 10% de biogaz.

Ainsi, tous les clients achetant du gaz naturel auprès d’Energie 360° ont la possibilité, sans effort, de contribuer à la protection du climat et aux objectifs environnementaux de la Confédération, des cantons et des communes. L’écologie tient à cœur de la plupart de nos clients, c’est ce qu’a montré la votation largement favorable à la société à 2000 watts.

Les clients peuvent-ils changer pour 100% de gaz naturel?

Oui, il est possible de passer à 100% de gaz naturel ou à un produit contenant une plus grande part de biogaz dès que vous le souhaitez.

Energie 360° produit-elle suffisamment de biogaz pour répondre à la demande?

Oui, Energie 360° produit de plus en plus de biogaz dans ses propres installations, situées à Werdhölzli (Zurich), Meilen, Volketswil et Buchs (SG). Par ailleurs, Energie 360° achète du biogaz auprès de partenaires en Suisse et dans l’UE.

Rouler au gaz naturel

Les véhicules au gaz naturel sont-ils répandus?

En Suisse, on en compte environ 11'500, tendance à la hausse et en Allemagne, on compte déjà 96'000 véhicules roulant au gaz naturel. En Italie, la patrie européenne des véhicules au gaz naturel, on compte déjà près de 850'000 de ces véhicules sur les routes.

Qu’est-ce qu’un véhicule au gaz naturel?

Un véhicule au gaz naturel est propulsé avec du gaz naturel / biogaz. Le moteur à essence classique est optimisé pour le gaz naturel et à part quelques exceptions (camions), chaque véhicule est aussi équipé d’un réservoir à essence.

Quels sont les avantages des véhicules au gaz naturel?

Les véhicules au gaz naturel offrent un avantage économique en raison des coûts du carburant moins élevés. Par ailleurs, le gaz naturel / biogaz émet environ un tiers de CO2 en moins par rapport aux carburants traditionnels. Les particules de suie et les poussières fines sont pratiquement inexistantes.

Les coûts d’achat d’un véhicule au gaz naturel sont-ils plus élevés?

Pour de nombreux modèles, ce type de véhicule n’entraîne aucun coût supplémentaire par rapport aux modèles conventionnels. Quelques véhicules sont légèrement plus chers à l’achat.

En raison du coût inférieur du carburant, de taxes sur la circulation routière réduites et de primes plus basses suivant les compagnies d’assurance, ces frais supplémentaires seront amortis au cours du temps (en fonction de la consommation et des kilomètres parcourus annuellement). Suivez ce lien pour plus d’informations sur la réglementation cantonale quant aux réductions pour les véhicules présentant un bon rendement énergétique: Office fédéral de l'énergie

Quels fabricants proposent des véhicules de série fonctionnant au gaz naturel?

Pour le moment, des véhicules de série sont proposés par Volkswagen, Mercedes-Benz, Opel, Fiat, Seat, Skoda, Audi et Lancia. Ford propose des solutions de retrofit (équipements ultérieurs autorisés par l’importateur de véhicules). Il existe également des camions, des bus, des utilitaires légers et des gerbeurs.

Où puis-je acheter un véhicule de série roulant au gaz naturel?

En principe, vous pouvez acheter un véhicule au gaz naturel auprès de tous les concessionnaires des fabricants de véhicules au gaz naturel. Le représentant de la marque se charge également de l’entretien des véhicules.

Existe-t-il des modèles avec boîte automatique?

Oui, il existe quelques modèles avec boîte de vitesse automatique.

Que signifie véhicule bivalent ou monovalent?

La plupart des véhicules au gaz naturel peuvent fonctionner au gaz naturel / biogaz et avec de l’essence. Ils sont appelés véhicules bivalents ou bi-carburants. Les véhicules qui roulent uniquement au gaz naturel / biogaz sont appelés monovalents (p. ex. les camions).

Quel est le comportement du moteur en mode gaz naturel et en mode essence?

Pour la plupart des véhicules de série neufs et optimisés pour rouler au gaz naturel, les performances sont les mêmes en mode essence et gaz naturel, et parfois même meilleures en mode gaz naturel.

Un véhicule au gaz naturel doit-il être présenté plus souvent au contrôle des véhicules à moteur?

Non, les véhicules au gaz naturel sont traités comme les véhicules conventionnels.

L’entretien est-il plus cher pour un véhicule au gaz naturel?

En général, non. Selon les fabricants, les contrôles nécessaires sont réalisés en même temps que les entretiens obligatoires. Il est nécessaire de procéder à un contrôle tous les quatre ans. Ce contrôle coûte, selon le fabricant, entre 60 et 100 francs. L’entretien du moteur n’est pas différent de celui des véhicules à essence.

Quelle est la valeur à la revente des véhicules au gaz naturel de série?

Grâce à une demande croissante en véhicules d’occasion, la valeur à la revente des véhicules de série est bonne. La vente est simplifiée via des plateformes Internet spécialisées, comme par exemple www.autoricardo.ch et www.autoscout24.ch.

À quelle la norme antipollution les véhicules au gaz naturel satisfont-ils?

Les véhicules neufs actuels répondent tous à la norme d’émissions Euro 5. Certains véhicules répondent même à la norme Euro 6.

Où puis-je faire le plein?

Il existe aujourd’hui quelque 140 stations de remplissage de gaz naturel / biogaz dans toute la Suisse. Le nombre de stations de gaz naturel / biogaz est en constante augmentation. Nous vous recommandons de consulter régulièrement l’actualité auprès de votre fournisseur en gaz naturel ou sur Internet sous http://www.vehiculeagaz.ch. Vous obtiendrez une liste des stations de remplissage de gaz naturel / biogaz auprès de votre fournisseur en gaz naturel local. Il existe par ailleurs des apps pour iPhone et pour Android, par exemple sur www.vehiculeagaz.ch/faire-le-plein/apps.

Puis-je faire un plein de biogaz à 100%?

Les conducteurs qui roulent au gaz naturel peuvent également faire le plein de biogaz à 100% à toutes les stations de remplissage de gaz naturel / biogaz. Il suffit de faire le plein comme d’habitude et de demander un upgrade à 100% de biogaz sur online-services.energie360.ch

Quel est le prix du biogaz à 100% comme carburant?

Au kg, le 100% biogaz coûte CHF 1.03 (état: avril 2014) de plus que le carburant standard (90% de gaz naturel, 10% de biogaz). Le biogaz est exempté de la taxe sur les huiles minérales. Ainsi, 100% de biogaz est environ 30 centimes plus cher qu’un litre d’essence. En optant pour ce supplément modéré, vous roulez de manière pratiquement neutre en CO2.

 

 

Est-il compliqué de faire le plein de gaz naturel / biogaz?

Faire le plein de gaz naturel / biogaz est très simple. Un système sophistiqué, doté d’un pistolet et d’un embout de remplissage normés, exclut les erreurs de manipulation. Le remplissage du réservoir prend à peu près autant de temps qu’avec du carburant liquide. Il suffit de placer le pistolet, de verrouiller la poignée et c’est parti. Le remplissage s’arrête automatiquement dès que le réservoir est plein. Un avantage supplémentaire: aucune vapeur ne s’échappe.

Que faire s’il n’y a pas de station de remplissage dans les environs?

À vous de créer la demande! Informez-vous auprès de votre fournisseur en gaz naturel pour savoir si une création de station de remplissage est prévue. Par ailleurs, il est possible d’installer une petite station de remplissage dans votre garage ou une station privée sur le site de votre entreprise.

Le remplissage est-il aussi simple à l’étranger qu’en Suisse?

Oui, les pays voisins, notamment l’Allemagne, l’Italie et l’Autriche disposent d’une bonne structure de stations de remplissage. Vous trouverez des informations complémentaires sur www.vehiculeagaz.ch.

Où se trouve le réservoir sur un véhicule à gaz naturel?

Sur les modèles de série traditionnels, les réservoirs à gaz naturels sont montés dans le sol du véhicule, de manière à préserver l’espace disponible.

Quelle est la contenance d’un réservoir à gaz naturel?

Le gaz naturel est injecté dans le réservoir sous une pression de 200 bar et mesuré en kg. Selon le modèle, il est possible de remplir entre 9 et 37 kg. Pour les véhicules utilitaires, la contenance du réservoir peut varier selon le modèle. Pour tous les gaz comprimés, la quantité dépend de la pression et de la température. 

Combien de kilomètres puis-je parcourir avec un réservoir plein?

Selon le modèle de véhicule, vous pouvez parcourir entre 180 et 570 km avec un plein de gaz naturel / biogaz. Et, grâce au réservoir à essence installé en supplément sur tous les modèles de véhicules au gaz naturel conventionnels, l’autonomie peut atteindre 1300 km.

Quel est le prix du gaz naturel / biogaz comme carburant?

Le carburant gaz naturel / biogaz est toujours beaucoup plus abordable que l’essence ou le diesel. Le prix du gaz naturel / biogaz actuel est indiqué sur la colonne en kg et en litres sur le tableau des prix.

Comment comparer un kg de gaz naturel à un litre d’essence ou de diesel?

Le rendement énergétique d’1 kg de gaz naturel / biogaz correspond à 1,47 l d’essence ou 1,3 l de diesel.

Comment les véhicules au gaz naturel sont-ils assurés?

En termes d’assurances, les véhicules au gaz naturel sont traités comme tous les véhicules conventionnels. Certaines assurances offrent des primes plus avantageuses pour les véhicules efficaces en énergie.

Pourquoi le gaz naturel / biogaz bénéficie-t-il d’une taxe sur les huiles minérales moins élevée?

Le gaz naturel émet dans la circulation beaucoup moins de polluants (oxydes d’azote, benzène, particules / poussières fines, monoxyde de carbone et dioxyde de carbone) que les carburants traditionnels. C’est pourquoi le législateur a appliqué au gaz naturel une taxe sur les huiles minérales nettement inférieure. La part de biogaz est exemptée de la taxe sur les huiles minérales.

Comment un véhicule au gaz naturel est-il classé pour l’impôt sur les véhicules à moteur?

C’est variable selon le canton. Dans le canton de Zurich, par exemple, les véhicules au gaz naturel de classe énergétique A ou B, avec des émissions inférieures à 130 g de CO2 par kilomètre, profitent d’une réduction d’impôt. Vous trouverez des informations complémentaires sur www.asa.ch.

Quels sont les polluants non émis grâce au gaz naturel?

En tant que conducteur roulant au gaz naturel, vous êtes responsable d’environ un tiers de CO2 en moins et ne produisez presque aucune particule fine.

Les véhicules au gaz naturel sont-ils respectueux de l’environnement?

Oui. En raison de ses caractéristiques, le gaz naturel réduit ses émissions de polluants de manière significative par rapport à l’essence ou au diesel et diminue la formation d’ozone et d’acide. Le gaz naturel / biogaz est actuellement le seul carburant à la fois écologique et économique.

Les véhicules au gaz naturel sont-ils plus silencieux?

Le gaz naturel / biogaz utilisé comme carburant brûle dans un moteur à essence classique, mais les bruits du moteur sont souvent plus silencieux. Grâce à leur carburant écologique, les véhicules au gaz naturel roulent de manière plus respectueuse de l’environnement, mais sont également plus silencieux, ce qui contribue à une meilleure qualité de vie.

Quelles sont les émissions produites lors du remplissage?

Le pistolet de remplissage est verrouillé de manière étanche. Ainsi, aucune émission n’est produite lors du remplissage. L’environnement est préservé et le plein se fait sans émettre de vapeurs de carburant.

Les véhicules au gaz naturel sont-ils sûrs?

Oui, les véhicules au gaz naturel sont même plus sûrs que les véhicules conventionnels, bien que le réservoir soit sous pression de 200 bar. Le contrôle de sécurité exige une pression d’éclatement de 600 bar – qui dépasse de loin les charges liées à une collision ou à la chaleur. En cas de dommage, des soupapes de sécurité supplémentaires permettent d’évacuer le gaz de manière ciblée. Il s’échappe vers le haut, le gaz naturel étant plus léger que l’air. Les crash-tests, réalisés entre autres par l’ADAC en Allemagne, ont démontré que les réservoirs sous pression répondent à des normes de sécurité strictes et qu’ils résistent également aux plus hautes sollicitations mécaniques et techniques.

De quel matériau sont faits les bouteilles et les réservoirs à gaz naturel?

Les bouteilles sont majoritairement en acier. Certains fabricants utilisent aussi des réservoirs en matériaux composites.

Le système au gaz naturel doit-il être soumis à des contrôles supplémentaires?

Le système au gaz naturel doit être contrôlé tous les quatre ans (GAP), par un garage agréé. Ce contrôle coûte, selon le fabricant, entre 60 et 100 francs.

Les véhicules au gaz naturel peuvent-ils rouler dans un garage souterrain?

Oui, vous pouvez en principe entrer dans tous les garages souterrains avec un véhicule au gaz naturel.

Quel est l’indice d’octane du gaz naturel et que signifie-t-il?

En termes de qualités de combustion, le gaz naturel est un carburant idéal pour les moteurs à essence. L’indice d’octane RON (Research Octane Number) est de 130 pour le gaz naturel et de 95 pour l’essence. C’est pourquoi la combustion du gaz naturel dans le bloc moteur est plus silencieuse, et donc les bruits du moteur particulièrement silencieux et agréables.

Le gaz naturel a-t-il une odeur?

Un agent aromatisant est mélangé avec le gaz naturel. Ce processus est appelé odorisation. Cet agent totalement inoffensif dégage un parfum très fort et désagréable, qui permet de détecter la moindre fuite de gaz naturel.

Le gaz naturel est-il toxique?

Non, le gaz naturel n’est pas toxique.

Qu’est-ce que le gaz naturel?

Le gaz naturel est un gaz combustible provenant des profondeurs de la Terre. Le gaz naturel est constitué à plus de 90% de méthane incolore et inodore (CH4), le plus simple des hydrocarbures présents dans la nature.

Comment le gaz naturel est-il créé?

Le gaz naturel s’est développé il y a environ 600 millions d’années. Les petits organismes, le plancton et les algues qui se sont déposés il y a des millions d’années au fond des océans et qui ont été recouverts de roche et de couches de terre ont suivi un long parcours à l’abri de l’air et sous pression. Au cours de millions d’années, les substances organiques se sont transformées en hydrocarbures gazeux, notre gaz naturel actuel.

D’où vient le gaz naturel utilisé?

Les importations sont possibles via différents systèmes de transport et des quatre coins du monde. Le gaz naturel est acheminé de manière respectueuse de l’environnement depuis les sites de stockage jusqu’aux stations de remplissage en empruntant des conduites souterraines. C’est pourquoi le transport ne signifie aucune charge pour les rails ou pour les routes et n’a aucune altération durable du paysage. La Suisse achète environ 41% de son gaz naturel dans les pays européens, 24% en Norvège, 23% en Russie et 12% dans d’autres pays. (Source: Association Suisse de l’Industrie Gazière ASIG).

Quelle est la capacité des réserves de gaz naturel?

Par rapport à la consommation actuelle, les réserves de gaz naturel sont suffisantes pour encore 60 ans. Viennent s’ajouter à cela les ressources, c’est à dire les gisements de gaz naturel, qui sont plus difficiles et plus onéreux à exploiter. Les réserves et les gisements peuvent garantir l’approvisionnement mondial pour encore 250 ans au minimum. Et de nouvelles réserves sont régulièrement découvertes.

Qu’est-ce que le biogaz?

Le biogaz est obtenu à partir de déchets. Le biogaz naît du processus de fermentation des déchets verts ou des boues d’épuration. Il est ensuite traité et injecté dans le réseau de gaz naturel. Le biogaz est renouvelable, pratiquement neutre en CO2 et améliore sensiblement le bilan écologique.

Qu’est-ce que le gaz liquide?

Le gaz liquide est principalement constitué de propane et de butane. Il est en grande partie obtenu lors de la transformation du pétrole brut comme sous-produit de la raffinerie, mais également lors de l’extraction du gaz naturel et du pétrole brut. Le gaz liquide est également appelé GPL (gaz de pétrole liquéfié) ou LPG en anglais (Liquefied Petroleum Gas).

Tous les types de gaz conviennent-ils aux véhicules au gaz naturel?

Non, en principe, les véhicules au gaz naturel ne peuvent faire le plein que de gaz naturel comprimé (Compressed Natural Gas – CNG). Une seule exception: un véhicule au gaz naturel peut également être rempli avec du biogaz qui a été traité de manière à offrir la même teneur en méthane que le gaz naturel. C’est aujourd’hui pratiqué en Suisse, en Allemagne, en Autriche et en Suède. Il n’est pas possible de faire le plein avec du gaz liquide ou du GPL.

Quelle est la différence entre le gaz naturel et le gaz liquide?

Contrairement au gaz naturel, le gaz liquide est plus lourd que l’air et peut s’accumuler sur le sol en cas de fuite, tandis que le gaz naturel se volatilise. Le gaz liquide et le gaz naturel ne doivent pas être confondus! Si le système est correctement installé ou si vous achetez un véhicule au gaz naturel à l’usine, toute confusion est exclue, car les raccords pour le plein de gaz liquide et de gaz naturel comprimé sont différents.

Existe-t-il des subventions pour l’achat d’un véhicule au gaz naturel?

Les fournisseurs de gaz naturel suisses soutiennent l’achat d’un tel véhicule au moyen de contributions financières. Par ailleurs, certaines assurances réduisent les primes pour les véhicules économes en énergie. Avec un véhicule au gaz naturel, vous profitez donc de primes d’assurance plus avantageuses.

Existe-t-il des garages pour les réparations en Suisse et à l’étranger?

Oui, les véhicules au gaz naturel peuvent être entretenus et réparés dans votre garage. Pour les réparations liées au système de gaz, tous les garages agréés par le fabricant sont en mesure de les réparer. Dans le cas des véhicules équipés ultérieurement, il est recommandé de s’adresser au garage qui a réalisé l’équipement.

ENERGIE360-6BGUBG6ITB
Partager la page