Prêt pour un avenir renouvelable

Alors que les ventes de gaz naturel fossile diminuent, la quantité de biogaz produit de manière décentralisée augmente. Cela pose de nouveaux défis pour la gestion du réseau gazier. Dans le même temps, il est important d’adapter l’infrastructure existante à son avenir renouvelable.

Erneuerung Gasnetz Altstadt Zürich

La sécurité est toujours la priorité en matière d’approvisionnement en gaz. C’est pourquoi Energie 360° renouvelle en permanence certaines parties de son réseau et le maintient ainsi en bonne condition pour son avenir renouvelable, comme ici dans la vieille ville de Zurich.

Il est clair qu’il faudra moins de gaz à l’avenir. À Zurich, par exemple, Energie 360° réalise des raccordements collectifs aux conduites de chauffage urbain d’ERZ Entsorgung + Recycling Zürich. Dans les quartiers disposant d’un tel chauffage, le réseau de gaz est ensuite fermé. Il est également clair que le gaz qu’Energie 360° fournit à ses clientes et clients aujourd’hui et leur fournira à l’avenir doit être de plus en plus renouvelable. L’entreprise exploite déjà sept installations de traitement du biogaz, la dernière en date étant celle de Bachenbülach. Depuis mai 2019, environ 800 000 kilowattheures de biogaz y ont été injectés dans le réseau de gaz.

Anticiper la consommation future

Ainsi, alors que les ventes de gaz diminuent à un endroit, du gaz renouvelable est produit ailleurs et alimente le réseau. Il faut en tenir compte lors de la planification de l’infrastructure du réseau, car dans un réseau, tout est lié. C’est pourquoi les changements affectent toujours l’ensemble du système. Energie 360° se pose donc toujours la question de savoir où les grandes conduites seront encore nécessaires à l’avenir et quand et où elles pourront être remplacées par de plus petites. Et ce, sans compromettre la fiabilité du réseau. En 2019, par exemple, Energie 360° a transformé un réseau à haute pression coûteux en un réseau à moyenne pression dans la commune de Fällanden. Cette transformation tient compte de la baisse des ventes attendue et augmente en même temps l’efficacité du réseau, car Energie 360° peut désormais raccorder ses clientes et clients directement à la conduite à moyenne pression.

Entretenir et préserver ce qui existe

La sécurité et l’entretien de l’infrastructure existante, qui compte de nombreux kilomètres de conduites souterraines, sont tout aussi importants que la planification de l’utilisation future du réseau. Les spécialistes du réseau d’Energie 360° s’en occupent 24 heures sur 24. En outre, il y a des zones où les alternatives au gaz sont difficiles à mettre en place. Certaines parties de la vieille ville de Zurich sont dans cette situation: en raison des conditions structurelles, il est par exemple impossible de poser des conduites de chauffage urbain dans toutes les ruelles étroites. Il est donc d’autant plus important que le gaz devienne de plus en plus renouvelable. Les clientes et clients d’Energie 360° comptent également dessus: environ 85% achètent déjà un produit contenant du biogaz.

Produire du gaz renouvelable

De plus en plus de gaz renouvelable devrait circuler dans le réseau d’Energie 360°. Cela inclut le biogaz, mais aussi le méthane synthétique. La fermentation des déchets organiques tels que les déchets verts ou les boues d’épuration produit du biogaz brut. Après un traitement approprié, il est injecté dans le réseau de gaz, où il contribue à réduire la proportion de gaz naturel fossile. Energie 360° exploite déjà sept stations d’épuration de ce type, et de nombreuses autres suivront. Le CO2 contenu dans le biogaz brut peut également être converti en méthane par l’ajout d’hydrogène. La quantité de biogaz produit peut ainsi être augmentée, comme l’ont montré Energie 360° et l’Institut Paul Scherrer en 2017 lors d’un projet commun à l’installation de méthanisation de Werdhölzli. On peut également produire du gaz à partir d’électricité renouvelable, que l’on appelle gaz naturel synthétique (GNS). Grâce au procédé électrochimique Power-to-Gas, on obtient d’abord de l’hydrogène par électrolyse, à partir duquel on produit du GNS en y ajoutant du CO2. Dans la biométhanisation, ce sont des bactéries qui se chargent de convertir l’hydrogène en méthane. La société allemande Electrochaea GmbH, dans laquelle Energie 360° détient une participation, participe actuellement à un projet de recherche international pour promouvoir ce procédé.

La quantité de biogaz produite de manière décentralisée augmente – les clients d’Energie 360° y contribuent en exigeant de plus en plus de gaz renouvelable. En effet, grâce au biogaz, les émissions de CO2 diminuent rapidement et sans investissement supplémentaire dans le chauffage. À la suite de la campagne sur le biogaz de novembre 2019, plus de 1300 clientes et clients ont volontairement augmenté leur part de biogaz.

Économie de 100 000 tonnes de CO2

 

Laisser un commentaire*