Logo d’Energie 360°

L’électromobilité concrètement: le b.a.-ba de la recharge

L’électromobilité, c’est le plaisir de conduire tout en préservant le climat. Il n’est donc pas étonnant que de plus en plus de personnes s’intéressent aux voitures électriques. Mais comment fonctionne la recharge? C’est plus facile qu’on ne le pense. Voici les réponses aux questions importantes.

Publication le 10 novembre 2020 Durée de lecture 7 min

En règle générale, vous rechargez votre véhicule électrique là où il se trouve: à la maison, au travail, lorsque vous faites vos courses ou lors d’une excursion. L’e-véhicule profite donc de son temps d’arrêt pour recharger la batterie. Alors que pour les voitures à essence et diesel, il est nécessaire de se rendre à une station-service, pour la voiture électrique, faire un détour jusqu’à une station de recharge est plutôt une exception. Cela ne se produit généralement que lorsque vous effectuez un long trajet avec votre véhicule électrique et que vous rechargez la batterie de temps en temps à une station de recharge rapide. Pour recharger votre e-véhicule à la maison ou au travail, vous avez besoin d’une station spéciale garantissant un processus de recharge rapide et sûr. Les prises de courant normales ne sont pas adaptées.

Par ailleurs, les recharges fréquentes n’endommagent pratiquement pas les batteries lithium-ion actuelles, même lorsque qu’elles ont un niveau de charge élevé. Vous n’avez pas à craindre l’effet mémoire – une perte de capacité en cas de recharges partielles fréquentes – qui se produit dans les autres batteries.

Où puis-je recharger ma voiture électrique?

Pour la recharge des véhicules électriques, on distingue deux types d’infrastructure de recharge:

  • La recharge privée: de telles stations de recharge ne sont disponibles que pour une seule personne ou un groupe d’utilisateurs·trices sélectionné·e·s. Il peut par exemple s’agir d’une wallbox près d’une place de parking personnelle, de stations de recharge mise à disposition par l’employeur ou de points de recharge pour la clientèle d’un magasin.
  • La recharge publique: il s’agit de stations de recharge accessibles à l’ensemble des conducteurs·trices de voitures électriques, par exemple dans les parkings publics, près des centres commerciaux ou des sites d’excursion. Les stations de recharge publiques sont généralement intégrées dans un grand réseau de recharge. Pour utiliser efficacement cette infrastructure de recharge, le mieux est de s’inscrire auprès d’un grand service de recharge suisse, comme easycharge.

Plusieurs études montrent que la plupart conducteurs·trices de voitures électriques utilisent principalement la recharge privée et utilisent l’infrastructure de recharge publique à titre complémentaire. C’est aussi la solution la plus économique.

Quelles sont les vitesses de recharge disponibles et quand en ai-je besoin?

Le courant qui circule sur le réseau public est un courant dit alternatif («alternate current», AC). Le moteur d’une voiture électrique fonctionne toutefois avec du courant continu («direct current», DC). Pour convertir le courant alternatif en courant continu, les e-véhicules disposent d’un chargeur intégré. Sa puissance de charge est toutefois limitée. Sur de nombreux modèles, elle n’est que de 11 kW. Pour cette raison, la recharge AC est souvent qualifiée de recharge lente. Toutefois, cette puissance de recharge est largement suffisante pour la plupart des processus de recharge, par exemple à la maison lors de la recharge de nuit.

Pour permettre une recharge nettement plus rapide, des stations de recharge DC spéciales convertissent le courant alternatif en courant continu. Ainsi, le chargeur de la voiture électrique n’a pas à assumer cette tâche. Conséquence: la charge DC offre des puissances de recharge beaucoup plus élevées, allant actuellement jusqu’à 350 kW, selon le type de véhicule électrique et la station de recharge. La recharge rapide est pratique lorsque vous effectuez un long trajet avec votre e-véhicule et que vous souhaitez recharger la batterie de temps en temps en un minimum de temps.

Une station de recharge rapide permet de charger en quelques minutes suffisamment d’électricité pour parcourir 100 km.

Quels sont les connecteurs disponibles?

La plupart des voitures électriques vendues en Europe utilisent aujourd’hui deux types de connecteurs:

Connecteur de type 2: le connecteur de recharge de type 2 est devenu le standard en Europe pour les recharges sur les stations AC.

Connecteur CCS: le connecteur de charge CCS, également appelé Combo 2, est une extension du connecteur de type 2 et est nécessaire pour la recharge rapide en courant continu (CC).

Sur certains modèles d’e-véhicules, les connecteurs suivants sont utilisés:

CHAdeMO: le connecteur CHAdeMO sert à la recharge rapide en courant continu. Il est surtout répandu dans les régions asiatiques, mais n’est plus présent en Europe. Même les constructeurs asiatiques misent désormais principalement sur le connecteur CCS pour les e-véhicules exportés vers l’Europe.

Connecteur Tesla: le constructeur Tesla utilise un connecteur de type 2 modifié pour ses propres stations de recharge «Supercharger». Pour pouvoir utiliser ce connecteur Tesla également avec les prises CCS et CHAdeMO, les conducteurs·trices Tesla peuvent acheter des adaptateurs correspondants.

Connecteur de type 1: le connecteur de recharge de type 1 a été utilisé il y a quelques années pour les voitures électriques japonaises et américaines. Aujourd’hui, il a pratiquement disparu d’Europe.

Quels sont les différents types de stations de recharge?

 

Puis-je également recharger ma voiture électrique sur une prise domestique normale?

En Suisse, certains véhicules électriques, notamment les hybrides rechargeables, sont normalement livrés avec un câble de recharge dit de mode 2. Il est fait pour la recharge sur une prise domestique. Mais cette solution de recharge présente plusieurs inconvénients:

  • La recharge dure nettement plus longtemps que sur une station de recharge.
  • Pour des raisons de sécurité, il est déconseillé d’utiliser les prises de courant domestiques pour une recharge régulière, car elles ne sont pas conçues pour supporter longuement une puissance aussi élevée.
  • En Suisse, il est obligatoire d’utiliser un système de gestion de la charge si plusieurs voitures électriques se rechargent dans un parking. Mais cela est impossible avec des prises de courant domestiques.

Vous pouvez recharger votre voiture électrique plus rapidement et de manière plus sûre avec une station de recharge domestique spéciale, également appelée wallbox en raison de son installation au mur.

Comment trouver une station de recharge publique?

De nombreuses applications vous montrent notamment l’adresse, les raccordements, la puissance de recharge et les heures de fonctionnement. Les applications d’un service de recharge comme easycharge offrent également des fonctions telles que l’aperçu des prix, la navigation vers la station de recharge, l’activation, etc.

En savoir plus sur easycharge

 

Dois-je apporter un câble de recharge pour une recharge publique?

Cela dépend de la station de recharge. Pour une recharge DC, par exemple dans toutes les stations de recharge Tesla, le câble de recharge est installé de manière fixe sur l’infrastructure de recharge. Pour la recharge AC, vous avez généralement besoin de votre propre câble de recharge.

Comment activer la station de recharge pour votre voiture?

Utilisez de préférence la carte de recharge ou l’application d’un service de recharge. L’application vous permet d’accéder à de nombreuses stations de recharge, avec une solution de paiement. Il vous suffit de télécharger l’application, de vous inscrire et d’enregistrer votre carte de crédit.

Le service de recharge easycharge, par exemple, vous donne accès à plus de 10 000 points de charge en Suisse et plus de 380 000 en Europe. Vous gardez un aperçu du déroulement de la charge et des coûts depuis l’application.

Découvrir le produit

 

Que dois-je faire lorsque j’arrive à la station de recharge?

Pas grand-chose. Il vous suffit de connecter votre voiture électrique à la station de recharge via le câble de recharge et de démarrer le processus de recharge, soit à l’aide d’une carte de recharge, soit via une application. Pour cela, il suffit de sélectionner le bon identifiant de station de recharge dans l’application et d’activer la station. Si vous préférez la carte de recharge, le symbole RFID sur la borne de recharge vous indique où présenter la carte pour qu’elle soit lue. De plus, de nombreuses stations de recharge permettent de recharger par carte de crédit à l’aide d’un code QR.

Combien de temps dure la recharge?

Cela dépend de plusieurs facteurs: en premier lieu de la puissance de recharge de votre voiture électrique et de l’infrastructure de recharge, ainsi que de la taille de la batterie. En outre, la recharge prend plus de temps pendant la saison froide que lorsque les températures sont élevées. Enfin, il faut savoir si vous souhaitez charger complètement la batterie de votre e-véhicule. Aux stations de recharge rapide en particulier, il faut en effet beaucoup plus de temps pour recharger les derniers 20%. Si vous n’avez pas besoin de toute la capacité, il est donc recommandé de recharger jusqu’à 80% afin de réduire la durée de recharge.

Pour une distance de 100 km, l’association Swiss eMobility estime les temps de recharge suivants:

  • à la maison avec une puissance de 3,7 kW: 6 heures
  • aux stations de recharge publiques de 11 à 22 kW: 1 à 2 heures
  • aux stations de recharge rapide de 150 kW: 10 minutes
  • aux stations de recharge ultra-rapides de 350 kW: quelques minutes

Combien coûte la recharge?

La solution la plus avantageuse est la recharge privée à domicile. Pour calculer le coût de la recharge, il suffit de multiplier le prix de l’électricité par kilowattheure de votre fournisseur d’énergie par le nombre de kilowattheures d’électricité chargés.

Il existe de grandes différences de prix entre les stations de recharge publiques. En plus du prix par kilowattheure, de nombreux exploitants de stations de recharge facturent un prix par minute ou par heure. Ils veulent ainsi éviter que leurs stations de recharge ne soient bloquées trop longtemps. Certains exigent également des frais initiaux forfaitaires. Pour éviter les mauvaises surprises en matière de prix, vérifiez toujours le prix indiqué avant de recharger avec l’application de votre service de recharge.

Comment payer le processus de recharge à une station publique?

Si vous utilisez un service de recharge comme easycharge, vous payez facilement via votre compte client en enregistrant votre carte de crédit sur le portail client. Les frais de recharge sont débités une fois par mois sur votre carte de crédit.

Vous avez d’autres questions sur l’électromobilité?

De la solution de recharge pour votre immeuble à la conversion complète de votre flotte d’entreprise aux e-véhicules, nous sommes là pour vous. Prenez rendez-vous pour un entretien.

043 317 20 02 mobilitaet@energie360.ch

Demande de contact

Dites-nous comment nous pouvons vous aider. Nous vous contacterons dans les plus brefs délais.

Comment pouvons-nous vous contacter?

Cette page est protégée par reCAPTCHA. La Politique de confidentialité ainsi que les Conditions d’utilisation de Google s’appliquent.

Autres thèmes liés à l’électromobilité

  • Bilan écologique: voitures électrique et thermique

    La comparaison: à combien s’élèvent les émissions de CO2? Qui a le meilleur bilan climatique? Y a-t-il assez de courant écologique pour que chacun·e roule à l’électricité? Réponses aux questions.

    Lire l’article
  • Recharger facilement son e-véhicule sur la route

    Avec notre système easycharge, vous rechargez votre e-véhicule à plus de 8000 points de recharge en Suisse et 250 000 dans l’UE. Sans frais de base ni abonnement, simplement via une carte de recharge ou une application.

    Découvrir le produit
  • E-véhicules: plus économiques et écologiques

    Chers et difficiles à recharger: voilà deux des nombreux préjugés sur les e-véhicules. En réalité, ils sont simples, plus efficaces, plus écologiques et, en fin de compte, moins chers que les véhicules thermiques.

    Lire l’article