Un phare pour l’avenir énergétique

À Lancy (GE), Energie 360° est impliquée dans un projet exemplaire: la solution énergétique innovante et globale du site montre ce qui est possible avec des solutions durables.  L’architecte Lionel Bionda et le développeur de projet Dominique Perritaz d’Energie 360° nous en donnent un aperçu.

Photographie du lotissement de Lancy.

Le lotissement de Lancy repose sur des solutions énergétiques innovantes et globales.

À Lancy près de Genève, vous, Dominique Perritaz, développeur de projet de solutions énergétiques pour la Suisse romande chez Energie 360°, et vous, Lionel Bionda, architecte, chef de chantier et coordinateur, travaillez sur un projet exemplaire: une solution énergétique globale qui alimente l’ensemble du site en froid et en chaleur. Qu’est-ce qui vous plaît particulièrement dans ce projetCAD LP de Lancy à Genève?

Dominique Perritaz: D’un point de vue technique, c’est l’autonomie et l’extensibilité à l’infini du concept. D’un point de vue plus social, c’est l’intégration d’un concept innovant dans une réflexion globale de développement durable dans un environnement urbain.

Lionel Bionda: L’ensemble du projet m’enthousiasme, évidemment. Mais s’il ne fallait citer que quelques éléments, je mentionnerais le système énergétique propre et durable qui fournit 90% d’énergie renouvelable sous forme de chaleur et de froid. J’apprécie également la récupération de la chaleur des eaux usées du quartier et de la commune de Lancy ou encore la possibilité de produire du froid en été pour les surfaces du quartier des affaires.

 

Quelle est l’importance du projet CAD LP pour Energie 360°?

Dominique Perritaz: C’est une référence importante en Suisse romande, et elle est en cours d’exploitation. De plus la technologie mise en œuvre est novatrice. Par ce projet, Energie 360° prouve que la transition énergétique est possible et que nous agissons dans ce sens pour notre futur et celui des générations à venir.

 

Lionel Bionda, à gauche, architecte Reg B -MPQ et responsable et coordinateur du site Adret Pont-Rouge à Lancy, et Dominique Perritaz, développeur de projet de solutions énergétiques pour la Suisse romande chez Energie 360°, se serrent la main.

L’architecte Lionel Bionda (à g.) et le développeur de projet Dominique Perritaz d’Energie 360° ont travaillé main dans la main sur ce projet prometteur.

Pourquoi un projet de cette ampleur est-il possible ici, dans une zone à forte densité de population à Genève?

Lionel Bionda: Le fait qu’il n’y ait qu’un seul interlocuteur, en l’occurrence la FPLC, pour la coordination et la planification est un atout considérable pour un tel projet urbain. Nous avons eu une réflexion globale avec les acteurs concernés, qui a notamment permis de mutualiser les travaux de terrassement. Il s’agit notamment des sondes sous les bâtiments, du réseau de chauffage à distance et des autres réseaux du quartier. Toutes ces concertations ont abouti à des économies d’échelle qui ont permis de réduire les coûts communs par propriétaire en raison du nombre important de bénéficiaires.

Dominique Perritaz: Ce projet a été possible parce qu’il utilise des ressources énergétiques disponibles sur place: la chaleur naturelle du sous-sol, valorisée par des sondes géothermiques, et la chaleur résiduelle des eaux usées de la ville de Lancy.

 

Quelle sont les interactions entre les différentes parties prenantes du projet CAD-LP? Et quel rôle joue Energie 360° dans ce contexte?

Dominique Perritaz: Les clients sont les pièces maîtresses de l’ensemble en tant que consommateurs d’une énergie propre et renouvelable. L’entreprise générale, Bouygues E&S InTec Suisse SA, réalise et exploite le projet pour maintenir la qualité et l’efficacité de l’énergie produite. Energie 360° joue le rôle de coordinateur, du concept à l’exploitation, du contrat aux servitudes, de la communication à la facturation. Autrement dit, elle gère à elle seule l’ensemble des services énergétiques.

Lionel Bionda: Du côté de la FPLC, nous avons largement contribué à la mise en œuvre de contrats «communs» avec une douzaine de propriétaires, qu’il s’agisse de fondations, de coopératives ou de particuliers.

 

Lancy-Pont-Rouge est-il un modèle pour les autres solutions énergétiques intégrales d’Energie 360° en Suisse romande?

Dominique Perritaz: Oui, notamment pour les raisons évoquées ci-dessus mais également parce qu’il s’intègre dans une réflexion globale sur la qualité de vie dans ce quartier.

 

Quel avenir voyez-vous à ce type de projet, de technologie?

Dominique Perritaz: Il peut être étendu aux zones environnantes, par exemple Pont-Rouge 2. Un tel projet seraitégalement envisageablesur un autre plan de quartier du canton ou encore dans d’autres agglomérations en Suisse romande ou ailleurs.

Lionel Bionda: l’expérience d’un tel projet dans sa globalité doit permettre une prise en compte des éléments importants dès les premières réflexions et études des architectes et ingénieurs. De manière plus spécifique à la dimension urbaine de ce site, l’apport d’énergies renouvelables locales a permis un développement harmonieux entre une végétalisation intense de certaines toitures, d’une part, et l’installation de panneaux photovoltaïque sur d’autres bâtiments, d’autre part, ce qui renforce encore l’aspect durable de cette réalisation et permet évidemment d’envisager d’autres projets de ce genre dans des zones fortement peuplées.

 

Le projet de Lancy en un coup d’œil

Lancy-Pont-Rouge s’est vu décerner un prix par la Schweizer Gesellschaft für Nachhaltige Immobilienwirtschaft SGNI (Société Suisse pour un Marché Immobilier Durable) en tant que projet urbain global. La solution énergétique globale du site est conforme aux objectifs de la société à 2000 watts, de la stratégie énergétique 2050 de la Confédération et de l’accord de Paris sur le climat, dont la Suisse est signataire. Ce système énergétique novateur prouve aujourd’hui que l’objectif mondial de décarbonation visé à l’horizon 2050 est atteignable. Le sous-sol joue un rôle important à cet égard, comme source d’énergie géothermique et comme stockage saisonnier. Combiné à la chaleur résiduelle des eaux usées et

aux modules photovoltaïques sur les toits du site, cela aboutit à une solution énergétique optimale pour la production de chaleur et de froid. Cette solution témoigne la façon dont Energie 360° se représente l’approvisionnement énergétique de la ville du futur: durable, largement autosuffisant et cependant rentable.

Voir le projet

 

La solution énergétique intégrale qui convient à votre projet – nous vous accompagnons volontiers. Dominique Perritaz, spécialiste Solutions, vous conseille volontiers avec son équipe lors d’un premier entretien sans engagement.

energieloesungen@energie360.ch
043 317 25 25

 

Laisser un commentaire*